cv résumé

Né au Caire en 1951, Joseph Abram est architecte et historien. Il est professeur à l’École nationale supérieure d’architecture de Nancy et chercheur au Laboratoire d’histoire de l’architecture contemporaine où il a mené différents travaux sur l’architecture du XXe siècle, en particulier sur la tradition rationaliste en France, sur les rapports peinture / architecture, sur le renouvellement des pratiques après la Seconde Guerre mondiale et sur les systèmes constructifs des années 1970. Il a enseigné à l’École des beaux-arts de Metz et à l’Institut d’architecture de Genève, et participé, pendant dix ans, au comité de rédaction de la revue Face (Genève). Il a été membre du conseil scientifique de l’Institut national polytechnique de Lorraine où il a dirigé, de 1993 à 2001, un diplôme de 3e cycle intitulé « Les pratiques européennes de l’architecture ».

En tant qu’historien et critique, Joseph Abram a publié de nombreux articles dans les revues françaises et étrangères (AMC, Rassegna, Casabella, Construction History, Architectural Design, A+U…), dans des ouvrages collectifs (L’Atelier de Montrouge / Pier-Luigi Nervi, Hassan Fathy…) et dans des catalogues de musées (Centre Pompidou, Sezon Museum, Musée Guggenheim…). Il est l’auteur de L’Architecture moderne en France (tome 2, Picard, 1999), Devanthéry et Lamunière (Birkhaüser, 2005), Le Corbusier à Briey (JMP, 2006), Perret (Éd. du Patrimoine, 2010), Diener & Diener (Phaidon, 2011)…

Joseph Abram a organisé un grand nombre d’expositions : « Les premiers élèves de Perret » (avec J.-P. Épron, Paris, 1984), « Oscar Nitzchké, architect » (avec G. Dudley, New York, 1985) « Paul Nelson / the filter of reason » (avec K. Frampton et T. Riley, New York, 1990), « Albert Flocon / du théâtre du Bauhaus à la perspective curviligne » (Metz, 1992), « Hugo Herdeg / the world of objects » (New York, 1993), « Claude Prouvé » (Briey, 1997), « André Wogenscky » (Briey, 2000), « Lagneau-Weill-Dimitrijevic / une autre pratique de l’architecture » (Nancy, 1999), « Perret » (avec J.-L. Cohen et B. Reichlin, Le Havre / Turin / Paris, 2002-2004), « Gilbert Fastenaekens / retards en papier », Briey, 2004), « M.-L. Blaise / Silo 5-Montréal » (Briey, 2011), « Élise Flick / poétique de l’impur » (Briey, 2013), « Auguste Perret, huit chefs-d’œuvre !/? » (avec Ana bela de Araujo et Kenneth Rabin, direction artistique Rem Koolhaas / OMA-AMO, Paris, 2013).

Il a réalisé le dossier de demande d’inscription de la Ville du Havre sur la Liste du patrimoine mondial (classée en 2005). Il travaille, depuis 2010, au dossier Unesco de la Ville de Metz (inscrite sur la Liste indicative française en 2013).

JA-2015 -